FACILITE D’APPUI A LA DÉFENSE DU PATRIMOINE ET DES PAYSAGES

Facilité d’appui à la défense du patrimoine et des paysages

L’environnement du territoire de l’Uzège et du Pont du Gard est sans cesse menacé de nombreux projets d’aménagement, commerciaux et industriels, énergétiques, souvent issus de l’extérieur à notre territoire. Ceux-ci sont potentiellement porteurs d’atteintes à notre patrimoine environnemental, naturel et culturel. L’Uzège est une région fragile, c’est sa magie qui fait le bonheur d’y vivre et d’y résider.

Sans refuser les projets qui apportent une valeur ajoutée en matière d’emplois et d’impôts locaux, notre association souhaite que les projets qui sont prévus soient respectueux de notre environnement, soient intégrés dans le tissu urbanistique de l’Uzège, soient porteurs d’emplois de qualité, ne créent pas d’infrastructures massives. Ils ne doivent pas ajouter des externalités négatives sur la santé de la population, la dégradation du climat et de la biodiversité, de l’air et de nos cours d’eau, ou le maintien de nos atouts agricoles, viticoles, naturels (les garrigues), paysagers, et patrimoniaux : la romanité, les villages médiévaux, les repères de notre histoire millénaire.

D’autres associations s’attellent à cette protection avec beaucoup d’énergie. L’Uzège est parfois appelée à les soutenir. Nos membres souhaitent contribuer financièrement aux procédures, à la communication, aux dépenses de constitution de dossier. C’est l’objet de cette facilité financière qui est mise en place par L’Uzège.

L’Uzège a été appelée par l’association ADERE, avec l’association PRIMA VERA pour défendre le périmètre du grand site du Pont du Gard face à des projets immenses d’implantation d’entrepôts logistiques et commerciaux à Fournès sur la route menant au Pont du Gard et à Uzès. Ce projet nous parait sans cohérence avec les orientations, les prescriptions de développement durable donné à notre région par les documents d’aménagement et d’urbanisme (le SRADDET 2020 notamment), et le cadre du projet de Parc Naturel Régional. Il consommerait 50 hectares de terres agricoles. Il a été décidé de soutenir les efforts de préservation du Grand site, ses paysages, son environnement, ses perspectives et sa qualité.

Ce soutien a déjà été apporté à la défense contre les nuisances de la carrière de Vallabrix. L’aide financière à l’association VITAE qui s’était constituée partie civile a été constant depuis sa création.

Une page HelloAsso est consacrée à cette activité en vue de recueillir les dons et subventions. Elle permet une défiscalisation.

https://www.helloasso.com/associations/association%20l%20uzege/collectes/appui-a-la-defense-du-patrimoine-et-des-paysages

Visitez le site : change.org

Insérer un pdf dans un article : Nom du fichier pdf