ELOGE DE L’ARBRE.2

Route d'Uzès“Éloge de l’Arbre.2”

Événement culturel et patrimonial pour un développement durable

–> Prévu du 19 juin au  27 juin 2020, ce projet est reporté en 2021 compte tenu de la situation sanitaire

 Organisé avec l’association des Amis de Pascal Cribier, paysagiste de renommée internationale, aujourd’hui décédé,  en partenariat avec l’Espace Frans Krajcberg, et avec Alexandra Hollander, propriétaire du chateau Le Plaisir à Aramon, « Éloge de l’arbre.2 » est le second événement[1] de l’association L’Uzège célébrant le rôle de l’arbre dans le territoire de L’Uzège-Pont du Gard, croisant intérêt patrimonial et paysager, création artistique, stratégie économique et de développement durable. Il s’agit d’une contribution à l’acte de naissance du processus de création du Parc Naturel Régional des Garrigues de L’Uzège.

Le territoire de l’Uzège-Pont du Gard est caractérisé par son paysage naturel : ses ripisylves riches du Gardon et affluents, sa garrigue de plateaux et collines de chêne verts, blancs et kermès, cades, arbousiers, buis et pistachiers. Le paysage a été aussi façonné par les hommes depuis 2 000 ans : villas gallo-romaines, oppidums, l’aqueduc du Pont du Gard, châteaux, bastides et tours, et villes-fortes médiévales. Le bâti est exceptionnel tout comme ses aménagements paysagers : ses routes plantées de platanes centenaires, ses parcs, ses espaces publics et ses jardins privés ombragés de micocouliers, mélias, arbres de Judée, et arbres remarquables, ses allées de cèdres et ifs bicentenaires, son agriculture qui repose et reposait sur mûriers, amandiers, fruitiers, oliviers et chênes truffiers et marquée par des arbres champêtres, chênes blancs, érables, alisiers…et qui formait un bocage avec haies, pierriers, murailles, bordures et bosquets riches de biodiversité. Cet ensemble imbriqué, partie d’un patrimoine paysager immatériel, que ceux qui le côtoient ne « voient » plus, est cependant fragile. L’urbanisation rapide, les infrastructures routières, touristiques et énergétiques, le développement court terme, sont prégnantes et tendent à banaliser et briser les lignes et les acquis centenaires qui font de l’Uzège-Pont du Gard, un territoire qui dispose d’atouts uniques.

Or l’urgente adaptation aux effets du changement climatique (érosion éolienne, pics de chaleur, épisodes météo, biodiversité affectée, agriculture menacée), la nécessité de conserver notre pouvoir d’attractivité et de qualité de vie, le besoin de centre-bourgs et villages accueillants et vivables, le souhait de retrouver le temps de l’ombrage, la tranquillité et la sérénité, un rejet croissant du tout automobile pour la reconquête de l’espace public, l’accueil nécessaire de créateurs et artistes exigent que nous trouvions les vecteurs d’appui à un développement plus harmonieux.

Nous voulons montrer qu’une « politique de l’arbre » peut être un élément de reconquête de l’espace et des paysages, et mener à un aboutissement qualitatif pour le quotidien, et que cette politique peut reposer sur une symbolique, un imaginaire, un sentiment partagé que créateurs, artistes, scientifiques, souvent « éveilleurs de conscience », peuvent nous aider à construire, d’où « Eloge de l’arbre.2 », événement organisé entre Aramon et Uzès. Deux étapes, l’une centrée autour de conversations entre artistes, créateurs et paysagistes, avec leurs œuvres, au château Le Plaisir à Aramon, en mettant l’accent sur Frans Krajcberg, « artiste planétaire », l’autre dans son prolongement, proposant un débat constructif sur les voies et moyens d’une politique de l’arbre dans le paysage et l’agriculture, et dans la ville et l’espace public pour notre territoire, avec experts, politiques, acteurs de terrain.

L’événement se veut contribuer à une importante année consacrée à la biodiversité. 2020 est celle de la COP[2] 15 de la Convention des nations unies sur la biodiversité, du Congrès mondial de l’UICN à Marseille en juin, et veut aussi se situer en continuité des efforts menés par les Communautés de Communes Uzège-Pont du Gard et les associations à l’occasion de la semaine du développement durable 2020 sur notre territoire, dans un contexte marqué par les encouragements des politiques régionales (Plan 250 000 Arbres et Carbone du SRADDET Occitanie notamment).

Nous faisons le pari que les conclusions de cet événement contribueront à la réflexion et aux projets autour de la charte et des actions prioritaires du « PNR des garrigues de l’Uzège », à l’image du projet « La Route d’Uzès » que l’association L’Uzège a proposé. Une politique de l’arbre peut donner à nos élus, nos acteurs économiques et sociaux, nos établissements d’enseignement un beau projet, mesurable, truffé d’actions concrètes, participatif et joyeux, éducatif, comme le montrent les nombreuses initiatives territoriales autour de la célébration de l’arbre qui sont prises à grande et petite échelle en Europe et dans le monde entier.

La participation aux événements est ouverte, mais les repas seront payants.

Diverses manifestations privées ou publiques seront organisées sur invitation (se renseigner auprès des organisateurs)

– Projection en avant-première à la Médiathèque d’Uzès du film d’Eric Darmon, et Maurice Dubroca, “Krajcberg, portrait d’une révolte” le 7 mai à 18 heures, entrée libre

– conférences « l’arbre et le climat, hier et aujourd’hui » par Christian Feller (IRD) : « Hier, F.A. Rauch, agronome visionnaire » et Emmanuel Torquebiau (CIRAD): « Aujourd’hui, l’agroforesterie, une solution adaptée pour nos agricultures » à la médiathèque d’Uzès. Le 7 mai à 17 heures

– Ateliers avec Roland Cognet, au château Le Plaisir, organisation Alexandra Hollander (20 et 21 juin, à confirmer)

– Labellisation des arbres remarquables du Domaine de Castelnau, le 26 juin, (sur invitation)

– Labellisation des arbres remarquables du Domaine de Lascours, le 27 juin (sur invitation)

– Vernissage des œuvres au château Le Plaisir, le 4 juillet (à confirmer, sur invitation)

– L’exposition des œuvres au château Le Plaisir pourra durer jusqu’au 11 juillet (à confirmer)

[1]     Éloge de l’Arbre 2003, avec L’Uzège et « Artistes au Jardin »

[2]     Conférence des Parties qui se tiendra à Pékin, Chine, fin novembre

DÉTAIL ET PROGRAMME DES JOURNÉES 

Rencontres avec artistes, paysagistes et créateurs au Château Le Plaisir, Aramon.

Conférences et présentations. Galerie en plein air avec les artistes. Projections. Galerie d’exposition photos et œuvres plastiques. Conversations sous les arbres.

12h00 : accueil par les associations L’Uzège et les Amis de Pascal Cribier, et Alexandra Hollander, propriétaire qui présentera l’histoire du lieu

12h30 : Cocktail et buffet

12h30-14h00 : projection du film d’Eric Darmon et Maurice Dubroca « Krajcberg, histoire d’une révolte », (52 minutes)

14h00-15h00 : Visite commentée de l’exposition Krajcberg et autres artistes invités au château Le Plaisir par la commissaire de l’exposition Sylvie Depondt. Déambulation à l’invitation d’Alexandra Hollander dans le parc et découverte du petit amphithéâtre, œuvres de David Nash.

Présentation dans la Cour des Platanes des œuvres : Marc Nucera, Roland Cognet, Henri Olivier, Constance Fulda, Martine Lafon, Michel Wohlfahrt.

Au château, œuvres de Frans Krajcberg, entourée de celles de Sybille Friedel, d’Alexandre Hollan, Claude Mollard, David Nash, Alexandre Lamarche/Florentine Ovize, Odile de Freyssinet… (présence d’artistes)

14h30 : Conférence avec les Amis de Pascal Cribier : évocations par Michel Baverey de l’exposition « Les Racines ont des feuilles » en 2008 à l’Espace Electra (Paris), et par Sylvie Friedel de la rencontre Giuseppe Penone et Pascal Cribier au Jardin des Tuileries (Paris). Diaporama commenté par Michel Baverey et Daphné Charles.

15h30 : Conférence Espace Frans Krajcberg[1] : la démarche artistique face au désastre environnemental amazonien, expression du mouvement du « Naturalisme Intégral » : par Sylvie Depondt et Capucine Boutte. Et participation de M. Claude Mollard (à confirmer)

16h30-17h30 : Conversations avec les artistes animés par Véronique Mure, botaniste et Olivier Ricomini, jardinier de l’Abbaye de St André à Villeneuve : « l’arbre, objet culturel vecteur de changement de société, la responsabilité des artistes face à l’exigence de développement durable » (Sylvie Depondt, Roland Cognet, Michel Baverey, à définir)

18h30-21h00 : Promenade au Domaine viticole auprès des sculptures exposées à l’ombre des arbres du château de Bosc, accueilli par Simone Reynaud, et suivie d’un cocktail-dînatoire.

La participation à la journée sera payante et nécessitera une inscription préalable.

[1]     Frans Krajcberg, artiste polonais, décédé à Rio de Janeiro en 2017

Labellisation « arbres remarquables » au Domaine de Castelnau, St Quentin la Poterie.

Tables-ronde et signature et vente de livres aux Truffières d’Uzès (Uzès)

11h30-12h30 : Labellisation par Georges Feterman, président de l’association A.R.B.R.E.S de l’allée de cèdres du Liban du Domaine de Castelnau, St Quentin-la-Poterie, suivi d’un apéritif. Exposition des sculptures de Jean-Marie Gougnaud, artiste ébéniste (à confirmer), (sur invitation)

12h30-14h00 : repas libre

14h30-18h30 : Éloge de l’arbre.2 : Tables-rondes et présentation de livres

– 14h00 : Ouverture : lecture du Message des artistes du château Le Plaisir, et de la « Déclaration des droits des arbres », par l’association « A.R.B.R.E.S. »

– 14h45-16h15 : Table-ronde 1 : « L’arbre, compagnon du paysage, allié de l’adaptation au changement climatique et réservoir de biodiversité, un marqueur du PNR des garrigues de L’Uzège-Pont du Gard »

Roland Cognet, Véronique Mure, Daniel Vallauri (WWF), Nicolas Métro, (Kinomé), Francis Mathieu (CRPF du Gard), Emmanuel Torquebiau (CIRAD), Michel Tournayre (Chambre d’agriculture), animation par Bertrand Follea, paysagiste (à confirmer)

– 16h15-16h45 : Signatures et vente de livres : Georges Feterman, Véronique Mure, Yves Maccagno, Bertrand Follea, Marc Nucera, Frans Krajcberg, Claude Mollard, autres à valider

– 16h45-18h15 : Table-ronde 2 : L’arbre, ami de l’habitat durable et de l’espace public, pour un urbanisme ancré dans la nature, un marqueur du patrimoine urbanistique des bourgs et villages de l’Uzège-Pont du Gard

Georges Feterman, un artiste, Yves Maccagno, Myriam Bouhaddane-Raynaud (CAUE), Florence Clap (UICN), Muriel Nègre (La Bambouseraie), animation par Henry de Cazotte, agronome, président de L’Uzège

– 18h-15-18h30 : Conclusion par Fabrice Verdier, conseiller régional : Le plan 250 000 arbres Occitanie (à confirmer) et par Louis Donnet, Président du PETR Uzège-Pont du Gard : les opportunités de politique de l’arbre offertes par le PNR (à confirmer)

18h30-19h30 : Verre de l’amitié offert par L’Uzège aux Truffières d’Uzès

Participation libre sur inscriptions préalables auprès de L’Uzège